conseils écriture

Les applications et outils utiles que j’ai testés et rêvent de tester

applications
Source rawpixel, pixabay

Si vous avez l’habitude d’écrire, que vous soyez auteurs, journalistes, bloggeurs, vous avez sûrement vos rituels et astuces pour conserver vos idées de projet. Je partage avec vous celles qui commencent à fonctionner pour moi et celles que je désire tester dans un futur proche.

Voici une liste des applications que j’utilise.

Pendant la phase de réflexion

  1. Stylo et une feuille

Je fais partie de la vieille école. Je suis plus inspirée quand j’utilise un stylo et une feuille. Malheureusement, dans ce monde en mouvement, il est difficile de les utiliser sans faire des ratures. Imaginez-vous être assis dans un bus et d’écrire sur une feuille ! C’est presqu’impossible et, en plus, c’est inconfortable. Je fais donc contre mauvaise fortune bon cœur en utilisant les outils mentionnés ci-bas.

  1. Freemind

Il est très pratique pour des remue-méninges. Pensez vos idées en état de gestation. Vous avez besoin de rassembler toutes les possibilités qui existent. Pour pouvez les utiliser pour planifier d’autres projets. Il est aussi très pratique pour programmer des activités, des projets hebdomadaires, mensuels et annuels. Il est en téléchargement libre sur internet.

Pour les outliners, cet outil est pour vous. Vos personnages n’auront plus aucun secret pour vous.

  1. Google desktop (le bloc-notes)

J’ai découvert Google desktop sur mon ordinateur pour pouvoir accéder plus facilement a des documents dans mon ordinateur. C’est en discutant avec le blogueur Ecclesiaste Deudjui, que j’ai découvert le bloc-notes. Il l’utilise pour saisir de nouvelles idées.

Voilà, très chers, une liste non-exhaustive d’outils pour ne perdre aucune idée et pour sauvegarder vos projets en lieux surs.

  1. Dictaphone

Je réfléchis mieux quand je parle et quand j’entends ma voix. Quand je réfléchis à un nouveau projet d’écriture, j’utilise souvent mon dictaphone, celui qui est par défaut dans mon téléphone. Je pense que chaque smartphone en dispose. C’est très utile. La semaine passée, en allant au travail, j’ai mis mes écouteurs aux oreilles et je me suis mise a parler dans mon dictaphone. Le coup des écouteurs, c’était juste pour éviter qu’on me prenne pour une cinglée en route.

  1. Ywriter

Je n’ai pas encore l’opportunité d’utiliser ce logiciel mais je n’entends que du bien. Avec Scrivener, il serait des outils que les écrivains qui s’en servent déjà affectionnent. Je me base sur les retours que j’ai eu à lire sur YouTube (je n’ai pas fait d’études sur le sujet). Donc, si vous n’en n’êtes pas satisfaits, merci de partager votre expérience avec nous.

Pendant la phase de rédaction du brouillon

rédaction
Source Free-Photos, pixabay
  1. Colornote

Je l’utilise pour noter mes idées sur tout: roman, Nouvelles, projets, liste de courses. Elle me permet de prendre des notes dans mon téléphone quand je suis quand je n’ai pas accès à mon ordinateur. Ce que j’aime, c’est que je peux facilement transférer les documents dans Evernote, me les envoyer par mail. Je l’utilise aussi pour rédiger mes nouvelles. Le matin, j’écris généralement dans mon lit. Je travaille sur un projet de nouvelles et des que mon réveil sonne, je me saisis de mon téléphone et je note. C’est très pratique. Je n’ai pas d’excuse pour ne pas écrire.

  1. Word

J’utilise surtout Word quand mon ordinateur est allumé et que la phase d’écriture est véritablement lancée. J’aime aussi garder une copie de tous mes projets dans mon disque dur externe. Vous l’aurez compris, je suis une obsédée des sauvegardes multiples. Je préfère avoir des copies enregistrées ici et là pour éviter de les perdre.

 La sauvegarde des fichiers

speichrn
Source: IO-Images, pixabay
  1. Evernote 

Il peut aussi s’utiliser pendant la première phase, celle de la collecte des idées. Généralement,  Evernote me permet de gérer mes projets et de les sauvegarder. Toutes mes idées de roman (nouveaux, anciens, futurs) s’y trouvent. Je profite aussi pour stocker mes fiches de lecture dessus (un peu moins maintenant). En ce qui concerne les romans, c’est très pratique parce que par projets, on peut créer des sous-catégories.

L’inconvénient, c’est qu’il faille fouiller dans sa liste. Par exemple, ça n’enregistre pas par ordre alphabétique. Ce matin, j’ai essayé de modifier le nom d’un nouveau projet, sans succès. Ce n’est pas vraiment intuitif.

  1. Google docs/ Travail collaboratif

J’utilise Google docs pour des projets collaboratifs. Il est très pratique pour faire corriger ses documents sans avoir à les envoyer par mails. Je m’en sers surtout comme un back-up pour mes documents et parce que j’y accède partout, peu importe l’endroit du monde dans lequel je me trouve. J’ai vu que certains de mes professeurs y sauvegardent également leurs articles et projets de livres. On peut poser la question de la sécurité. Si vous êtes frileux, ne vous en servez pas. Ou veuillez a ne pas y enregistrer des informations sensibles.

J’ai oublié un outil que vous utilisez? N’hésitez pas à le partager avec nous en commentaires. 

 

Publicités

3 réflexions au sujet de “Les applications et outils utiles que j’ai testés et rêvent de tester”

  1. Bonjour. J’utilise depuis peu Scrivener et c’est vrai que c’est un outil quasi parfait pour écrire au quotidien, et mettre dans un seul endroit toutes les notes, les idées, les images, les trucs, les bidules que l’on ramasse pour ensuite écrire.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s