Personnages

La création du personnage principal dans le roman

personnage fictif
Source: pixabay-lavnatalia

 

Dans cet article, il s’agira de l’attribution de qualités et de défauts au personnage principal du roman.

Pour créer des personnages attachants, faites en sorte qu’ils laissent une forte impression au lecteur. Pour ce faire, attribuer leur des traits des caractères opposés. Un personnage captivant n’est ni bon, ni mauvais mais un mélange des deux. Dans Hidden Figures par exemple Katherine G. Johnson est une femme timide et qui sort de ses gonds quand on la provoque. C’est une femme qui élève ses enfants seuls, qui vit avec sa mère et dont le mari est décédé. Elle a aussi des problèmes dans sa vie en plus d’avoir un bon poste, dans lequel elle est persécutée. On voit donc que ce personnage ne vit pas au paradis, ce qui ressemble à la vie réelle et augmente la probabilité que le téléspectateur s’identifie à elle.

La caractérisation du héros ne concerne pas que ses habitudes mais, aussi bien son environnement social et familial, comme le montre le précédent exemple. Le personnage principal est tourmenté par des conflits intérieurs et extérieurs. Dans le roman Americanah de l’auteure nigérianne Chimamanda N. Adichie, Ifemelu est obligée de se prostituer (une fois) pour gagner un peu d’argent. Dans Black panthers, au début du film, T’chala veut seulement protéger son peuple et se soucie peu des populations qui vivent en dehors de ses frontières. Il est fort et amoureux, donc dur et sensible à la fois.

Dans un roman, faites l’économie des caractéristiques. Souvenez-vous, il s’agit de créer une forte impression chez le lecteur en lui permettant par la même occasion de reconnaître le héros même si l’auteur ne le nomme pas.

Deux façons de créer des personnages fictifs

Il existe deux façons de créer un personnage. Premièrement, l’auteur peut créer un personnage qu’il souhaite éprouver par son histoire. Dans ce cas, le but n’est pas de modifier l’arc du personnage mais de savoir comment il réagira dans une situation précise. Dans le cas d’Americanah, Ifemelu est mise à l’épreuve dans la société américaine. Dans le roman, Behold the dreamers, le personnage principal va aux USA et souhaite s’y établir. Il pense que sa vie sera meilleure là-bas. Les difficultés qu’il rencontre sur place lui font comprendre qu’il serait plus heureux dans son pays natal.

Deuxièmement, il peut arriver que le personnage soit inachevé. L’intrigue favorise la transformation du personnage. Il semble penser que ce type d’intrigue se retrouve surtout dans les films d’action. Dans le cas de Black Panther par exemple, T’chala est hésitant à s’ouvrir au monde extérieur. Grâce aux tribulations que son royaume connaîtra, il finira par s’ouvrir à cette éventualité.

Comment créer un personnage complexe ?

Le personnage principal se caractérise par un mélange de forces et de faiblesses, de défauts. L’intrigue permet de tester l’émotion qui triomphera à la fin de l’histoire. Elle permet aussi de mettre en exergue ces émotions. Les caractéristiques du personnage principal peuvent être le résultat d’expériences passées, une femme malheureuse parce qu’elle n’a pas épousé l’homme qu’elle aimait. Et celui-ci réapparaît dans sa vie alors qu’elle est mariée.

La caractérisation du personnage principal peut se faire de plusieurs façons:

  1. Attribution de forces

Le personnage principal peut être fort physiquement, intelligent, doué en mathématiques. Il ou elle peut aussi se révéler être ambitieux. Cette force se voit aussi bien dans son physique que dans son caractère. Son nom peut également laisser deviner des traits de sa personnalités.

2. Attribution de faiblesses.

Les défauts sont souvent le contraire des forces, des qualités qui lui sont attribuées.Par exemple, un personnage se montre déterminé mais ne sait pas dire non à ses enfants, un homme d’affaires honnête qui sera obligé de compromettre son intégrité pour sauver ses enfants, une mère de famille douce qui devra braver des bandits pour sauver les siens. En attribuant des défauts au personnage principal, pensez aux possibles défauts d’un personnage précis. Les métiers peuvent indiquer les forces et les défauts de ce dernier ou de cette dernière.

Pour finir, illustrez ces caractéristiques au long de l’histoire. Ne dites pas ,par exemple, que Nathalie était une femme honnête mais créer des scènes qui illustrent ce trait de caractère.

Je reviendrai sur ce sujet parce que je voudrais le maîtriser.

question-mark-2123967_960_720
Source: pixabay-Terovesalainen

Et vous, comment créer vous des personnages intéressants?

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de “La création du personnage principal dans le roman”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s