conseils écriture

Le point de vue narratif

standpunkt
Source: pixabay

Imaginez qu’un samedi après-midi, vous alliez à la plage avec votre mari, votre sœur, une amie et vos enfants. Ce jour-là, il fait beau et vous décidez de commander à boire. Ensuite, vous vous installez sur le sable chaud, sous votre parasol. Le soleil brille, il y a beaucoup de monde. Ça crie, ça chante. Certains lisent tandis que d’autres discutent. Des surfers s’en donnent à cœur joie sur la plage. A un moment donné, vos enfants décident d’aller nager. Votre sœur fait la connaissance d’un jeune amie et votre mari vous taquine à cause de cette bedaine naissante. Imaginez maintenant que chacun doive raconter sa version de cet après-midi paradisiaque. Pensez-vous chaque protagoniste aura le même récit de la journée? Ou un étranger aura la même vision de la scène que vous?

Le récit de chaque enfant sera différent. Le mari aura une expérience différente qui pourra varier et être influencer par des conditions extérieures et précédentes. Est-ce lui qui conduisait la voiture ou sa femme? A-t-il dû rappeler plusieurs fois à ses passagers d’attacher leurs ceintures et faire moins de bruit? A-t-il eu une panne sèche sur le chemin du retour ? Votre version de l’histoire variera de la sienne. Vous êtes-vous baigné? Avez-vous peur de l’eau ? Peut-être que dans votre enfance, vous avez été témoin de la disparition d’un enfant dans l’eau, ce qui fait que vous avez surveillé vos enfants de près tout l’après-midi. Ou encore, votre amie a lu tout l’après-midi. La sœur a peut-être rencontré un jeune homme avec qui elle a flirté. Ainsi de suite.  Il existe trois principaux points de vue narratifs:

Le point de vue désigne donc la position à partir de laquelle on observe une chose. Ce sont aussi les opinions, les attitudes ou les jugements qu’on adopte vis-à-vis d’un évènement, d’une personne ou d’une expérience. En fiction, le point de vue fera aussi référence à d’autres choix grammaticaux que l’auteur prend, notamment celui du narrateur. En d’autres termes, qui va raconter l’histoire. Il existe différents points de vue dans un roman:

Le point de vue omniprésent est à la fois objectif et subjectif, il connait les pensées, les sentiments, et les rêves de tous les personnages. Il est une sorte de divinité qui sait tout des personnages, leurs histoires, leur passé, leur futur, leurs défauts, etc. En utilisant ce point de vue, évitez de ne pas vous dispersez et de perdre de vue l’histoire à raconter.

Dans le cas du point de vue interne, le narrateur est derrière l’épaule du personnage principal. Il raconte au lecteur ce que ce personnage voit, ressent et sait. Les autres personnages sont traités objectivement. Cependant, les impressions du personnage principal au sujet des autres personnages sont très importantes.

Le point de vue externe se caractérise par son objectivité. Les lecteurs n’ont pas accès aux pensées des personnages. Le narrateur ne donne pas son avis et se contente de raconter l’histoire. Ce point de vue est aussi difficile que le point de vue omniscient.

objectif
Source: pixabay

Aucun narrateur n’est objectif. Il raconte l’histoire selon sa perspective. Dans L’exemple portant sur cet après-midi passé en famille à la plage, les versions et les expériences seront différentes d’un point de vue à un autre. Le point de vue externe peut être joué par une dame d’un certain âge qui est allongée à deux pas de la famille ou par un vendeur de glace, peu importe. Sinon, l’auteur peut décider de rapporter les différentes perspectives en choisissant de rapporter les différentes perspectives des personnes présentes à la plage. Il faut juste créer une scène et imaginer les personnes possibles dans ce monde et décider de l’angle.

Pour vous exercer, vous pouvez par exemple appliquer ces différents points de vue à la petite anecdote que j’ai rapportée au début de cet article.

 

Pour la rédaction de cet article, j’ai lu:

Foster-Harris. The basic patterns of plot- University of Oklahoma Press,1959.

Guyader, Anne. «Les points de vue narratifs». Le classeur numérique de français, 20août 2018, http://classeur.numerique.pagesperso-orange.fr/Lycee/boiteaoutils/pointsdevue.html

Jason, Philip K., and Lefcowitz, Allan B. Creative Writer’s handbook. Prentice Hall, 1994,1990.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s