Je choisis de trouver du temps pour mon roman!

choice-2692575_960_720
Source: Pixabay

Le choix, un si petit mot mais qui a un impact réel dans notre vie. En effet, tout ce que l’on fait dans la vie, on a choisi de le faire. On choisit de faire le bien ou le mal.

On choisit la nourriture que l’on va manger alors que l’on a décidé de perdre du poids. On a un examen lundi et on passe tout le weekend devant la télévision. Encore des choix.

En outre, presque tout ce qui nous arrive dans la vie est le résultat de choix précédents. On dit bien que chaque cause produit un effet ? Eh bien voilà.

Nous vivons dans un monde dans lequel notre attention est de plus en plus sollicitée par des choses extérieures. En grandissant, nous sommes de plus en plus sollicités. En tant que travailleur, nous sortons à 7h et nous rentrons à 20h chez nous. On a une femme, un époux, un ou deux enfants. On est femme au foyer, on doit faire le ménage, la lessive, cuisiner, etc. Les responsabilités s’accumulent avec le temps et l’âge. Mais nos rêves restent présents dans notre vie et toutes ces tâches qui nous sollicitent de plus en plus nous poussent à les reléguer au second plan. On trouve de moins en moins de temps pour écrire, pour faire du sport, pour passer du temps avec sa famille. On a du temps que pour les choses qui ne sont pas tellement importantes.

S’il est vrai que nous sommes de plus happés par les besoins du mode extérieur, il n’en demeure pas moins que notre pouvoir de choisir demeure. En effet, en changeant quelques habitudes, il serait possible d’accorder une heure pour enfin écrire notre roman.

Que diriez-vous de passer une heure en moins devant la télévision ? Il est facile de rentrer le soir et de s’affaler devant sa télévision. C’est ce que nous faisons pour la plupart. Ceux qui n’ont pas la télévision allument leur ordinateur par réflexe, parfois, juste pour avoir la sensation d’une présence près de soi (ceci concerne les célibataires). Une autre excuse est de dire qu’on est trop fatigué. On veut passer à autre chose. C’est vrai nous sommes fatigués. Malgré tout, ne sommes-nous pas aussi frustrés ? Je ne sais pas pour vous ? Mais moi je le suis.

Je suis étudiante et je bosse. Autant dire que je maîtrise toutes ces excuses. Je n’ai pas une minute à moi pourtant, je me finis mes soirées au téléphone à naviguer sur tous les réseaux sociaux de cette planète. A la fin de la soirée, je suis malheureuse et je me promets de mieux faire le jour d’après.

J’ai fini par briser ce cercle et je te propose toi aussi d’en venir à bout.

Comment ? Eh bien, je te mets au défi de trouver 5 minutes par jour pour écrire une nouvelle. L’écriture est un muscle qui se travaille. Ray Bradbury proposait d’écrire une nouvelle par semaine. Peux-tu y arriver ?

Si tu veux te motiver, je te mets au défi de devenir un auteur conscient qui se bouge !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s