Écrire n’a jamais été aussi simple!

Entretien avec l’écrivain camerounais Félix Mbetbo

May 19, 2020

Félix Mbetbo, photo prise sur son compte LinkedIN

Félix Mbetbo, photo prise sur son compte LinkedIN

Bonjour Félix Je te remercie de te prêter au jeu en répondant à mes questions. Cette interview vise à nous familiariser avec le monde des auteur.e.s et blogueurs/blogueuses, leurs techniques de travail, leurs motivations et leur inspiration. Les auteur.e.s débutants pourront y trouver des outils nécessaires pour se lancer dans l’aventure créative.

Muriel : Parle-nous de ton rapport à l’écriture.

Félix Mbetbo : Hello Muriel, merci pour cette attention aussi particulière. Mon rapport à l’écriture est difficile à expliquer avec les mots. Difficile aussi de trouver une image typique pour mieux l’illustrer. Je vais juste dire que l’écriture c’est mon métier, ma passion, mon amie. Je suis avec elle tous les jours de ma vie, même quand je dors elle est là !

Muriel : De quel pays es-tu ? Qu’as-tu écrit ? Qu’écris-tu ?

Félix Mbetbo : Je suis camerounais, je suis au Cameroun. Mais je me considère comme un passant, qui appartient au reste du monde, au tout-monde comme dirait Glissant ou Achille Mbembe. Je suis fils de l’humanité. J’écris des articles de blogs, j’écris des punchlines, j’écris beaucoup de sms, j’écris des mots doux, des mots durs, j’écris des projets, j’écris des accroches et plans publicitaires, j’écris des livres…j’écris ce que me dicte l’esprit comme dans le livre des révélations.

Muriel : Quels sont les livres que tu as écrits ? Dans quel genre littéraire les classerais-tu ?

Félix Mbetbo : Je suis un photographe de la réalité et un secrétaire de l’observation. Mes sujets sont tirés de la société et des faits qui m’entourent. J’ai quatre livres dans mon répertoire :

  • Le philosophe et le numérique avec le professeur Njoh Mouellé publié en 2015
  • République du piment publié en 2017, classé livre de l’année au Cameroun par les commentateurs
  • Sur les rues de Douala, publié en 2018, un livre biographique des rues, boulevards et avenues de la ville de Douala.
  • Coupez-leur le zizi, le premier livre de témoignages des survivantes d’agressions sexuelles au Cameroun publié en 2019

Muriel : Où peut-on les acheter ?

Félix Mbetbo : En commande sur internet sur la page @leseditionsdumuntu ou au +237 655513731

Muriel : À quel âge as-tu commencé à écrire et depuis quand le prends-tu au sérieux ?

Félix Mbetbo : Je suis né avec l’écriture et j’ai toujours pris ce truc au sérieux, mais j’écris de la manière la plus décontractée du monde.

Muriel : A quelle fréquence écris-tu ?

Félix Mbetbo : Ça dépend s’il s’agit d’un livre, d’un article, d’un spot publicitaire, d’un projet…mais juste pour avoir une idée, je peux passer 72 heures pleines juste à écrire.

Muriel : Quelle est ta routine d’écriture ?

Félix Mbetbo : Généralement écrire très tôt après méditation, mais quand l’esprit me parle qu’importe j’écris seulement.

Muriel : Quel type d’écrivain es-tu : celui qui planifies ou qui écris spontanément ?

Félix Mbetbo : Je pense d’abord, et j’écris ensuite. Comme disait Boileau, « Avant donc que d’écrire, apprenez à penser. »

Muriel : Comment choisis-tu le thème de tes romans ?

Félix Mbetbo : Comme j’ai eu à le dire plus haut, mes sujets sont tirés de la société, du vécu, de mes observations.

Muriel : Que fais-tu quand tu n’es pas inspiré ?

Félix Mbetbo : Je pense à tout, sauf à ce que je veux écrire, c’est simplement pur dire que la muse elle aussi se repose où est allée se poser chez un autre écrivain. J’attends calmement son retour qui tarde rarement.

Muriel : Quel est ton environnement idéal de travail (assis, sur le lit, dans un parc, etc. ?)

Félix Mbetbo : Assis

Muriel : tu préfères écrire sur un ordinateur ou papier ?

Félix Mbetbo : Ordinateur, mais je planifie d’abord et toujours sur papier.

Muriel : Quels sont tes trois auteurs préférés ?

Félix Mbetbo : Achille Mbembe, André Gide, Francis Bebey

Muriel : Lesquels t’ont inspiré ?

Félix Mbetbo : Achille Mbembe dans son style, et sa capacité chirurgicale à analyser des concepts.

Muriel : Le dernier livre que tu as lu ? Pourquoi ?

Félix Mbetbo : Trois petits cireurs de Francis Bebey, je voulais replonger dans ce classique qui a marqué notre enfance.

Muriel : Que penses-tu de l’engagement (pour une cause) de l’auteur ?

Félix Mbetbo : Sartre disait que « écrire c’est déjà un engagement », je partage cette pensée avec lui.

Muriel : Quelle est ta sélection musicale préférée quand tu écris ?

Félix Mbetbo : Gospel Naija ou la rumba, pour ne pas trop faire attention aux paroles, de la musique classique aussi mais rarement.

Muriel : S’il fallait que le monde soit parfait, à quoi ressemblerait-il selon toi ?

Félix Mbetbo : A un grand livre ouvert, ceux qui ont lu le livre de Révélations peuvent comprendre.

Muriel : Pour finir, quels sont les conseils que tu peux donner aux jeunes écrivains ?

Félix Mbetbo : Lire, lire, lire, ensuite Ecrire, écrire, écrire

Vous pouvez le suivre sur sa page Facebook https://www.facebook.com/tatlafelixo

Muriel : Merci encore d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Je t’enverrai un mail quand l’article sera publié sur ma plateforme. N’hésite pas joindre les sites sur lesquels ton/tes livres peuvent s’acheter. Tu peux aussi joindre tes différentes adresses sur les réseaux sociaux.

 

Related posts

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Translate »